Une partie de Zig-Zag-Zoug?

Une journée de travail et des collaborateurs adeptes de la même marque de sneakers.

Lors d’un apéro de travail, après une séance annuelle, de multiples sujets de conversations se déversent dans l’espace repos. On parle travail, bien sûr, mais c’est aussi l’occasion d’aborder des éléments de vie privée pour les plus proches collaborateurs. La santé de l’un, le défi sportif de l’autre, le mariage du stagiaire, l’accouchement de la secrétaire; ce sont autant de mots communs qui rapprochent les expériences de chacun. 

Et puis il y a le détail futile mais amusant qui saute aux yeux de l’un d’entre eux. En parlant frou-frou et chiffon, une marque de Sneakers très connue apparaît dans la penderie de beaucoup. Une proposition est lancée de porter lesdites chaussures le lendemain, pour faire corps. 

L’idée originale ne vient pas de moi, mais je ne peux pas manquer l’occasion de l’utiliser pour organiser un concours en interne, dont mon pied fait partie.

J’ai donc pris une photo des porteurs de Converse et lancé le défi.

Les collaborateurs avaient jusqu’au soir pour me donner les noms des propriétaires, liés à leur couleur. Et ce fut un grand succès! Alors que d’habitude, on s’envoie même des mails d’un bureau à l’autre pour échanger des informations, chacun allait à la rencontre de son collègue. Se déplacer, se lever de son bureau, créer le contact et en profiter pour regarder comment son collègue est chaussé. 

Cela ne m’a pas coûté grand chose, un Kinder Surprise par bonne réponse. Mais quelle plaisir de voir le mouvement que cela a engendré! Et les interactions qui en sont nées, toutes souriantes, n’ont pas été moins productives, puisque le travail était fait. 

Laisser un commentaire